Nos minimes ambitieux…

Les tous meilleurs judokas lorrains, champenois et alsaciens se sont affrontés ce dimanche 26 novembre 2017 au dojo départemental Georges Cotin à Epinal (88) dans le cadre de la coupe régionale « minimes », qualificative pour la phase nationale programmée les 9 & 10 décembre prochains à Saint-Quentin en Yvelines. Nombre d’entre eux se sont brillamment illustrés, tant chez les filles que chez les garçons, laissant entrevoir de belles perspectives pour la suite…

dsc2128

La Coupe « Minimes » : une compétition  conviviale avant tout…

Le bilan est des plus satisfaisant pour la Ligue Grand Est de Judo, qui, sur cette compétition, peut entrevoir de belles perspectives sur le plan sportif. « Le niveau d’ensemble est vraiment intéressant », confie le conseiller technique régional, Sébastien GIRARDEY, qui n’a eu de cesse, tout la journée, de scruter les performances des judokas. « Ces jeunes représentent l’avenir de notre discipline, et avec ce qu’on a vu sur ces rencontres, on peut se réjouir. De nombreuses individualités marquent leur catégorie de leur empreinte, confirmant pour certains leurs performances de l’an passé, où ils étaient déjà sur le podium. Souvent, ce sont des jeunes qui sont en structure, et qui bénéficient d’entraînements intensifs. Mais on a eu également de belles « surprises », chez des jeunes qui s’entraînent en club, et qui disposent d’un fort potentiel… ».

aya-louchene

Aya LOUCHENE réalise un sans faute en – de 40 kg…

Des jeunes prometteurs en effet, qui nous ont offert un judo de qualité, tant sur le plan tactique que technique. Chez les féminines, la Haut-Rhinoise Aya LOUCHENE, Espérance 1893, Mulhouse a fait forte impression. Elle remporte sa catégorie des – de 40 kg avec une facilité presque déconcertante. Seule la finale, face à une autre alsacienne, Nesibe COSKUN (Schweighouse/Moder), sera plus accrochée. « Objectif atteint ! », exprime la jeune fille médaillée d’or. « Je visais clairement le titre ici. Je me suis entraînée dur pour cela, cela renforce la confiance. Sur le tapis, j’étais sûre de moi, je savais ce qu’il fallait faire, je ne me suis posée aucune question. Tout est dans la tête en fait. Mon but cette année, ce sont les France. Cette étape régionale est importante, surtout, elle me permet de bien me préparer pour cet ultime échelon. Et pour l’instant, c’est bien parti… ». « On attendait cette victoire ! », indique sont entraîneur de club Hugues LOUX. « Mais être favorite n’est pas toujours un cadeau. Elle devient l’adversaire « à abattre », et il faut pouvoir gérer cela. Aya a fait ce qu’il fallait, sans prendre de risques inutiles. Pour l’échelon national, elle a toutes ses chances. Elle a remporté tout récemment le tournoi de Harnes, et a engrangé de la confiance. Le potentiel est là aussi, et elle est partie pour faire quelque chose de bien… ».

dsc2012

Marie GUYON réalise un magnifique parcours en – de 70 kg.

Tirent également leur épingle du jeu deux Vosgiennes, Charlotte BENA (Mirecourt) en – de 36 kg et Lise ALBERT (J.T. Greux), trois compétitrices de Moselle, Amélie PADOANELLO (Thionville) en – de 52 kg, Lauranne ROGOVITZ (CAM Boulay) en – de 57 kg et Lituvina MAIAU (Dojo Ennery) en – de 70 kg, mais aussi trois Bas-Rhinoises, Loriane BRUHL (Kodokan Fleck Soultz/Leimbach) en – de 48 kg, Sylhia MAYILA (Krautergersheim) en – de 63 kg, et Marie GUYON (Vosges du Nord) en – de 70 kg. Côté Bas-Rhin, la satisfaction est de mise. « Dans notre département, cette réussite est le fruit de l’investissement de nombreux clubs », analyse Saïd CHEBAB, le responsable de la commission sportive du Comité 67. « On y organise de nombreux rassemblements du groupe « élite », encadrés par des professeurs différents et variés, de renommée souvent, qui apportent leurs connaissances et leur savoir-faire. Nos jeunes y participent activement, et se sont pris au jeu. Ils s’investissent pleinement dans notre projet sportif. Et ce travail, en plus de celui effectué en Pôle pour certains, s’avère payant… ».

dsc2359

Romain BUI VAN, étincelant en – de 38 kg !

Chez les garçons, les attaquants tiennent très logiquement le haut du pavé, fournissant un redoutable travail dans nombre de secteurs (prise de garde, déplacements, création d’espaces, actions/réactions, efficacité dans la conclusion), certain faisant preuve déjà d’une remarquable maturité. C’est le cas notamment de Romain BUI VAN (J.S.C. Mussipontain), étonnant de lucidité dans sa catégorie des – de 38 kg, malgré des rencontres souvent accrochées. La finale face à un autre lorrain, Daud KHAMZATOV (Neuves Maisons), sera de toute beauté, entre adversaires pugnaces, bien décidés à ne rien lâcher. Il l’emporte finalement, à l’issue d’une rude bataille. « C’est dur d’être champion du Grand Est ! », confie le vainqueur, tout essoufflé à sa sortie de tapis. « Mais je suis très content d’avoir gagné ! ». Et d’expliquer, « aujourd’hui, j’y suis allé au mental. Surtout, il fallait ne pas faire d’erreur, et bien réfléchir. Ensuite, ma détermination a fait le reste… ». « C’est la victoire qu’il visait », explique son entraineur « Carlito » (Pont-à-Mousson). « L’an dernier, il avait fini deuxième sur ce championnat, il avait donc à cœur de gagner aujourd’hui. Mais pour lui, l’objectif principal est surtout la Coupe de France, où il espère atteindre le podium. Dans sa famille, ses frères font du judo, ils sont déjà au-dessus. Cela le motive, il y puise sa force et sa détermination. Il sait ce qu’il veut, et où il veut aller. Et travaille dans ce sens… ».

dsc2404

Sevak BAGDASAROV, toujours à l’attaque. Une tactique payante, pour nombre de vainqueurs de cette coupe régionale…

Bien d’autres combattants régaleront le public présent, par leur judo parfois explosif et percutant, comme Matéo LECUYER (Haucourt Judo), vainqueur en – de 34 kg, Sevak BAGDASAROV (Saint-Avold) en – de 42 kg, Marius GUERRACHE (Strasbourg Université Club) en – de 46 kg, Ayoub BELKAHLA (Espérance 1893 Mulhouse) en – de 50 kg, Levan OLHESASHVILI (Saverne) en – de 55 kg, Baran GURSOY (SCAM Hôpital) en – de 60 kg, Nathan DUSEHU (Dojo Alkirch) en – de 66 kg, K.David ALI (Troyes Aubes Judo) en + de 73 kg, et Elton AZIZI (Troyes Aube Judo) en – de 73 kg. Ce dernier, percutant tout au long de son parcours, termine la journée sur un magnifique ippon face à Ewen LELEUX (Haucourt Judo). « Au début, de la compétition, j’ai stressé énormément ! » indique le jeune à l’issue de sa finale. « Mais mes professeurs étaient là, leur présence est importante, ça aide ! Et puis j’avais envie, tout est dans la tête. J’étais vraiment déterminé, et je pense que ma motivation a joué un rôle très important dans cette victoire ». « On a vu un gros changement au niveau de son mental », explique son entraîneur, Alexis MESLIER. « Cela fait un bon moment qu’il bosse là-dessus, les compétitions lui procurent généralement beaucoup de stress. On a dû, pour corriger cela, faire un gros travail sur le mental. Là, il vient de passer un cap. Aller chercher des mecs comme celui qu’il prend en finale, il fallait le faire. Aujourd’hui, il a pris combat après combat, il a gagné en confiance, et c’est ce qui fait qu’il est allé au bout ». Et de compléter, « surtout, à l’entraînement, on axe le travail sur la technique. Après, le physique, il vient tout seul, avec beaucoup de randoris. Pour les France, on verra dans quelles conditions il sera dans sa tête. Il faudra faire comme aujourd’hui, prendre rencontre après rencontre. On verra bien… ».

dsc2538

C’est sur un contre qu’Elton AZIZI remporte la victoire finale en – de 73 kg…

Une belle journée de compétition, et une organisation somme toute très plaisante. « La formule de compétition me convient bien ! », conclut le conseiller technique régional. « Les meilleurs de chaque catégorie s’affrontent, et font au minimum trois combats avec le système des poules. C’est intéressant pour eux à deux semaines de l’échéance nationale. J’ai aussi aimé la cérémonie de remise des récompenses : podium, musique, etc… Pour les jeunes, c’est important, et les met en valeur ! ». Une cérémonie protocolaire, orchestrée par le président de la Ligue Grand Est, Jean-Louis DUVERGEY, pas peu ravi de l’effet produit.

dsc1749

Le président du Grand Est, Jean-Louis DUVERGEY, a aussi veillé au bon déroulement de la manifestation toute la journée durant…

Au final, des prestations sportives remarquables pour nos combattant(te)s, au style parfois percutant, capables de mettre du rythme dans le combat, de créer des ouvertures, de lancer de belles attaques. Et au vu de cette belle journée, les perspectives sont des plus optimistes pour la prochaine Coupe de France. Il ne sera pas surprenant d’en voir quelques-uns sur les podiums du Vélodrome de Saint-Quentin dans une quinzaine de jours…

 

Un grand merci en tout cas aux bénévoles du Comité des Vosges et à son président, Gilles BOLMONT, pour leur accueil et l’organisation particulièrement efficace de cette belle manifestation !

Ci-contre les résultats complets : Rapport – SportifPoules – TableauxSelectionnes-France

Ci-contre le programme de la Coupe de France : Programme-C.F. Minimes 9 & 10-12-2017

 

Ci-contre le lien vers l’album photos : Galerie Photos