Une génération talentueuse !

Le Palais des Sports d’Hagondange (57) accueillait ce samedi 26 mai 2018 le plus haut échelon de compétition pour la catégorie des benjamin(e)s. Sur les tatamis Mosellans, les tous meilleurs jeunes, tant chez les filles que chez les garçons, se sont affrontés à la conquête d’un précieux titre régional…

_dsc3256

Un plateau de choix, pour une génération prometteuse…

C’est la toute première fois que le « petit » club d’Hagondange, situé au nord de Metz et fort de quelque 80 licenciés, organisait une manifestation de cette envergure. « Quand on est dans le vif du sujet, c’est impressionnant », confie l’Adjoint aux Sports de la Ville d’Hagondange, Yves PARACHINI, ravi de découvrir pareil engouement, sur le tapis et tout autour. « On a tenu à répondre présent à l’appel du club pour l’organisation de cette compétition, surtout au vu de l’ampleur de celle-ci. Cette dernière correspond parfaitement à notre politique sportive, dont la priorité n’est pas le haut-niveau, mais avant tout les animations pour les jeunes ! ». « Notre comité a accepté cette compétition, histoire surtout de se faire connaître », admet le président du club organisateur, Christophe BEDESTROFFER, pas peu fier de la belle structure mise en place, accueillant d’une part le critérium benjamin(e)s le samedi, puis la coupe seniors du bassin lorrain le lendemain. « Tout le monde a joué le jeu, et tous – enfants, parents, comité du club et comité 57 – se sont particulièrement investis pour faire de cet événement une belle fête ! ». Et de compléter, « notre club n’est pas trop axé sur la compétition. Ce critérium nous offre surtout l’occasion de faire découvrir cet aspect à nos gamins… ».

_dsc3262

Le président du club organisateur, Christophe BEDESTROFFER, soucieux de chaque détail…

Du sport, de l’action et de l’engagement, il y en a eu sur les six surfaces de tapis. Chez les filles tout d’abord, avec des combattantes batailleuses, accrocheuses, rugueuses parfois, offrant de belles séquences, et ce dès les phases de poules. Et ce ne sont pas toujours des judokas issus de « gros » clubs qui sortent du lot. En témoigne cette combattante Haut-Rhinoise, Jeanne SCHAD, formée dans une toute petite structure, celle de Baldersheim (dans la périphérie de Mulhouse). Certes, faute de pouvoir disposer de son propre comité, la section est depuis peu rattachée à l’A.C.S. Peugeot-Mulhouse. Le responsable de l’association, créée en 1985 et forte d’une cinquantaine de licenciés seulement, Christian GRANCHER, également enseignant, dispose de fait d’anciens compétiteurs de l’A.C.S., comme Marc MAEDER entre autres, qui, de par son expérience au niveau national, apporte incontestablement un plus aux jeunes de ce petit village.

_dsc3374

Jeanne SCHAD écoute avec beaucoup d’intérêt les conseils de son mentor, Christian GRANCHER…

Un apport bénéfique pour la combattante, qui fera merveille en – de 48 kg, s’imposant lors de chacune de ses rencontres par ippon, en ne-waza notamment. « Je ne m’attendais pas à ce titre ! », exprime la jeune fille à sa descente de podium. « Au début, j’avais un peu le trac. Mais j’ai pensé à ma famille qui était là pour me soutenir. Ça m’a donné le courage pour gagner. Surtout, Christian et Marc m’ont apporté des connaissances techniques qui m’ont grandement aidé, et je les en remercie ! ». « La voir à ce niveau n’est pas une surprise », complète le dirigeant Baldersheimois. « Jeanne est une élève qui est chez nous depuis neuf ans, elle a débuté chez les 4 ans. Elle est volontaire, studieuse. Très attentive, elle écoute les conseils qu’on lui donne. Et ça paye aujourd’hui… ». A noter également pour ce club de Baldersheim, deux engagés et deux médaillés : l’or pour Jeanne SCHAD comme on vient de le voir en – de 48 kg, mais aussi du bronze pour Louis KISSEMBERGER en – de 55 kg !

_dsc3706

Les Mosellans, à l’image de Flavio LA MENDOLA, sur une belle dynamique sportive…

Chez les garçons aussi le spectacle a été garanti, avec des combattants qui, malgré leur jeune âge, ont montré de belles aptitudes physiques, étonnant par leur agilité et leur technicité. C’est le cas notamment de Flavio LA MENDOLA (J.C. Montois la Montagne), éblouissant en – de 30 kg, tout comme Tom REMIATTE (J.C. Ban Saint Martin) en – de 42 kg, ou Fabian MALCHRYZKI (J.J.J.C. Pange) en + de 66 kg. Des Mosellans qui, à « domicile », avaient probablement à cœur de se faire voir, et de suivre les traces de leurs ainés, médaillés de bronze la semaine passée à Villebon-sur-Yvette (coupe de France minimes par équipes de départements). « Nos jeunes ont su tirer leur épingle du jeu », livre Guillaume FELLINI, le C.T.D. de Moselle, pas peu fier de ses troupes. « Sur la journée, nous totalisons pas moins de 16 médailles chez les filles et les garçons, dont six titres (sur 19), 5 médailles d’argent et tout autant en bronze. Cela fait de nous le premier département sur le Grand Est, devant le Bas-Rhin (15 médailles), le Haut-Rhin (12 médailles) et l’Aube (6 médailles). Il est vrai que lors de notre dernier stage, on a mis la pression sur nos jeunes. Chez nous, il fallait qu’ils répondent présents, et montrer que si l’on peut compter sur nos minimes, l’on peut également compter sur nos benjamin(e)s ! Ces derniers ne nous ont pas déçus ! ». Et de rajouter, « surtout, on voulait que ce soit une belle fête. On a vraiment fait en sorte de répondre au cahier des charges qui était vraiment très précis, afin que nos benjamins puissent évoluer dans les meilleures conditions. Là-dessus, on a mis le paquet ! ».

_dsc3290

Une politique sportive efficace et payante pour la Moselle et son C.T.D. Guillaume FELLINI…

Question ambiance en effet, le grand jeu était de mise, avec belles surfaces de tatamis, salle spacieuse, fond musical et fond de podium classe, digne des grandes compétitions internationales. De quoi habituer cette jeune et belle génération talentueuse aux protocoles les plus prestigieux, et leur donner « envie », pour la suite… Une volonté de bien faire, qui n’a pas échappé au président de la Ligue Grand Est de Judo, Jean-Louis DUVERGEY. « Tout a été mis en œuvre pour que la manifestation soit une réussite, et je remercie le club ainsi que le comité 57 pour cette magnifique organisation ! Sur le plan sportif, on ne peut pas parler de « performance », car on reste dans une animation. Cependant, on a pu voir des ¼, ½ et finale de toute beauté, avec des jeunes qui disposent déjà d’une belle forme de corps et de belles techniques. C’est prometteur pour le judo du Grand Est ! ».

_dsc3512

Une cérémonie protocolaire « comme les grands » !

Au final, une bien belle journée, et un bilan des plus positifs. « Cette formule, avec les quatre meilleurs de chaque bassin, a fait ses preuves », analyse le conseiller technique du Grand Est, Sébastien GIRARDEY. « On obtient en effet un niveau assez relevé, avec des jeunes qui ont envie et qui attaquent, et c’est vraiment plaisant. Je suis très satisfait sur le plan sportif, mais aussi au niveau de l’organisation, avec un club qui s’est démené pour fournir un plateau de grande qualité ! ». Et de conclure, « à noter également le gros travail effectué par le staff d’arbitrage dans le cadre de la coupe du jeune arbitre « minime ». Nous disposons également de jeunes motivés dans ce domaine, et il nous faut tout faire pour les maintenir dans notre corps arbitral. Eux aussi représentent l’avenir ! ».

Un grand merci au comité 57, et à toute l’équipe du club d’Hagondange pour leur accueil et leur remarquable efficacité, surtout pour une « première » ! Un grand bravo aux jeunes arbitres qui ont admirablement officié toute la journée, et aux combattants pour leurs bien belles prestations !

Ci-contre le lien vers les résultats complets + coupe du jeune arbitre : Critérium Régional 2018.

Ci-contre le lien vers les clichés de la journée : PORTFOLIO.

Images également sur FB.