Du costaud à Saint-Avold !

49 équipes (32 cadet(te)s & 17 junior(e)s) se sont retrouvées au dojo de Saint-Avold pour y disputer le championnat du Grand Est. Avec une nouveauté sur cette édition 2019 (16 & 17 novembre), à savoir une formule de compétition quelque peu remaniée, accueillant de fait les équipes directement au niveau régional, sans phases départementales ou de bassins. Les nombreuses formations présentes ont ainsi pu s’affronter en poules éliminatoires, puis en tableau « excellence » pour les meilleures ou en tableau « honneur » pour les formations moins gourmandes…

_dsc6037

Des combats souvent très accrochés entre formations désireuses de l’emporter…

Mission accomplie sur le plan sportif. Offrir la possibilité à tous les clubs, petits ou grands, avec ou sans ambitions, de pouvoir s’exprimer à cet échelon, semble avoir été perçu comme hyper positif, chacune y trouvant finalement son compte, tant en possibilités de podium qu’en nombre de combats. Pour la compétition cadet(te)s du samedi, pas moins de 32 équipes (10 filles et 22 masculines) se sont engagées. Les phases de poule de première partie de journée ont permis de sortir du lot les meilleures formations pour le tableau « excellence ». Chez les cadettes, on attendait des formations telles que l’A.J.54 ou Judo Reims Métropole, plus sujettes à s’illustrer.

_dsc5919

Une victoire inédite pour le tout petit club de l’U.S. Cheminots Nouvion…

Mais c’est l’U.S. Cheminot Nouvion qui damera le pion à tout le monde, opposant un groupe solide, composé de filles volontaires et ambitieuses. 1ères de leur poule, elles se déferont des Vosges du Nord (3-2), de Vosges Judo en ½ (3-2), puis de l’A.J.54 (3-2) à l’issue d’une rencontre acharnée. Une victoire inattendue, qui réjouit leur entraineur Willy MABILLON. « Notre objectif aujourd’hui était de faire un podium », reconnait ce dernier. « Je ne m’attendais pas à les voir sur la plus haute marche ! J’ai bien vu qu’au fur et à mesure des rencontres, les filles prenaient de la confiance. Les premières confrontations étaient faciles, puis ça s’est durci, surtout en ½ et en finale. Les filles étaient vraiment motivées, c’était le bon jour et elles sont allées au bout ! Cette victoire fait très plaisir, nous sommes un tout petit club Ardennais dans un tout petit village. Nous avons la chance d’avoir des filles qui bossent et qui ont envie, et nous étions renforcés par deux jeunes d’Ay. Toutes ont montré de belles choses aujourd’hui, c’est prometteur pour les phases nationales. On espère bien y passer quelques tours. Après, si elles sont dans un bon jour, tout reste possible. Il faut juste y croire… ».

_dsc5958

Victoire en poche, Damien HOUILLIEZ et son équipe de Saverne peuvent exulter…

Côté garçons, les rencontres s’annonçaient rudes en vue du tableau final. Lors des phases de poule, l’A.J. 54, Marnaval et Saverne, qui l’ont emporté, ont déjà fait forte impression. Et ce n’est pas un hasard de les retrouver dans le carré final, accompagnées d’une bien belle équipe de Vosges Judo. C’est finalement les Alsaciens de Saverne, victorieux de l’A.S.P.T.T. Châlons-en-Champagne (5-0), des A.M. Colmar en ¼ (4-0) et de l’A.J. 54 en ½ (3-2), qui remportent la mise, battant en finale le Sporting Marnaval, avec la manière (4-1). « Sur le papier, on savait qu’on avait une équipe qui pouvait aller loin », analyse le coach Alsacien Damien HOUILLIEZ. « Au fil de la journée, les garçons sont montés en puissance. Ils l’emportent avec de beaux mouvements de judo, de belles techniques, on voit bien qu’ils sont à leur place sur le podium. Ils sont presque tous en structures, mais ont gardé cet esprit « club ». Ce résultat est aussi le fruit de nombreuses années de labeur. Et ils nous offrent, avec ce titre, la possibilité de représenter notre club de Saverne au championnat de France. Je suis très fier d’eux ! ».

Pendant que les « excellence » se disputaient les places qualificatives pour l’échelon national, les « recalés » des phases de poule ont eu l’opportunité de participer à un championnat « honneur », histoire de rentabiliser leur déplacement, mais aussi et surtout de faire des combats, d’engranger de l’expérience tant sur le plan individuel que collectif, et de tenter d’accéder à un podium régional. A ce jeu-là, le Val de Lorraine s’impose chez les filles, tout comme le J.C. Ludres chez les garçons, avec de belles prestations techniques et, surtout, un très bel état d’esprit.

_dsc6073

Clara WENTZLER, une fille de « poids » pour l’A.J. 54…

Le dimanche, les juniors étaient invités à en découdre. Un peu moins d’équipes que la vieille (5 féminines et 12 masculines), sans pour autant influencer l’aspect qualitatif, avec des formations composées de redoutables combattant(te)s souvent déjà bien expérimentés, offrant des confrontations d’un très bon niveau et un volume sonore adéquat. Chez les féminines, pas vraiment de suspense. Les tenantes du titre de l’A.J 54 et leur cheffe de file Clara WENTZLER, toute récente 5ème aux 1ères divisions (Amiens), ont donné bien du fil à retordre à leurs adversaires, à commencer par le Sporting Marnaval puis Thionville, pourtant bien séduisantes sur le papier.

Dans cette poule de cinq équipes, les Lorraines l’emportent 3-1 sur les Champenoises, 5-0 sur les A.M. Colmar, 4-0 sur Neufchâteau Chatenois puis 4-1 face à Thionville. Une victoire que savoure leur entraineur David BERNOY, pas peu fier de ses troupes. « L’objectif était de regagner, mais surtout avec la manière », livre-t-il. « Sur cette compétition, nous avions l’équipe la plus homogène. Il était important pour nos filles, qui sont en pôle, de montrer qu’elles ont passé un cap. Elles devront surtout le démontrer au niveau national… ». Et de compléter, « ces filles sont soudées, se connaissent et se côtoient depuis le Pôle Espoir. Elles avancent ensemble, se voient en dehors du judo, c’est un groupe de vraies copines. Lorsque l’une ne va pas bien, les autres sont là. Et ce groupe n’est pas fermé, elles savent accueillir et intégrer facilement les nouvelles. Aux championnats de France, cette équipe peut viser la 5ème / 7ème place, voir aller un peu plus loin. On a des filles qui tiennent bien la route, et avec Clara en fer de lance, on peut espérer faire quelque chose de bien… ».

_dsc6625

Chez les juniors, la victoire se joue sur un seoi nage pour  Vincent SCHIFFLER face à Charles HECTOR…

Chez les garçons, on s’attendait à du costaud avec des équipes comme Sarrebourg, C.A.A.M. et Freyming-Merlebach entre autres, disposant de combattants rugueux, capables de faire basculer des rencontres lors des moments clefs. Des formations qui se retrouveront assez logiquement dans le dernier carré, rejoints par une surprenante équipe de l’A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse, remarquablement ambitieuse. Les Mulhousiens l’emportent en ½ face à C.A.A.M. (3-2), tout comme Freyming-Merlebach (4-1) face à Sarrebourg.

_dsc6628

Annas CHAMS DINE et son équipe de Merlebach peuvent laisser éclater leur joie à l’issue d’une rencontre palpitante…

La finale entre Alsaciens et Lorrains s’annonçait particulièrement disputée. Une rencontre à suspense, qui se soldera lors du tout dernier match entre Charles HECTOR et Vincent SCHIFFLER. Les deux garçons (-73 kg) ayant fait match nul lors d’une première rencontre épique, puis les deux équipes se trouvant à égalité (2-2), ont été priés de remonter sur le tatami pour se départager. C’est finalement le Lorrain qui trouvera l’ouverture sur un superbe seoi-nage, offrant une bien belle victoire à son équipe. « Je savais que notre groupe avait du potentiel, mais je ne l’imaginais pas aussi fort », reconnait avec un large sourire l’entraineur de Freyming-Merlebach Annas CHAMS DINE. « On a fini 1er de poule, et après un 1/4 de finale correct face à Verny, les gars sont peu à peu montés en puissance. Face à Sarrebourg en ½, c’était une autre histoire. Je savais que si on gagnait face à eux, nous avions compétition gagnée. Ça n’a pas été facile, mais ils l’ont fait. En finale, face à Peugeot, c’est la motivation qui a fait la différence. Ça se joue à pas grand-chose. Cette motivation, j’ai essayé de la leur insuffler au bord du tapis en poussant sur l’agressivité, en essayant de leur faire peur pour les booster. Un simple regard un peu méchant aux moments opportuns suffit parfois à les faire réagir, leur faire comprendre de tout donner et d’y aller à fond. En tout cas, je suis très fier de cette victoire, très fier de mon club. Et si une équipe Mosellane pouvait faire un résultat aux France, ce serait vraiment bien ! ».

A noter dans la catégorie « honneur » la belle prestation du club de Vosges Judo qui l’emporte sur une belle équipe des Vosges du Nord.

Au final, un bien beau week-end de compétition, que les deux conseillers techniques en charge de l’organisation sportive, Mickaël MERVELET et Guillaume FELLINI, ont particulièrement apprécié. « Le bilan est plutôt satisfaisant ! », analyse le dernier à l’issue de la compétition des cadet(te)s. « On a vu de très belles équipes et, surtout, une bonne dynamique des clubs. Certes, nombre de ces jeunes sont en structures, et, par le jeu des alliances aussi, stimulent les clubs qu’ils représentent. Techniquement, on a pu voir de bien belles choses, on sent bien un engouement certain. Ce double championnat « honneur » et « excellence » permet à tous de s’exprimer. Les clubs n’ayant pas forcément une vocation de performance ont pris beaucoup de plaisir dans ce championnat secondaire. En excellence, de solides équipes ont montré de belles dispositions. On leur souhaite le meilleur aux France ! ».

_dsc6259

De beaux gestes techniques tout le week-end…

Mention particulière sur cette compétition aux clubs de l’A.J. 54 et du Sporting Marnaval, qui parviennent chacun à qualifier trois équipes ! Une dynamique certaine pour ces deux clubs, solides locomotives pour notre région !!! A noter que les quatre premières équipes « excellence » cadet(te)s et junior(e)s représenteront le Grand Est le samedi 7 décembre pour les cadet(te)s et le dimanche 8 décembre pour les junior(e)s à Villebon-sur-Yvette dans le cadre du championnat national 2019.

Un grand merci en tout cas au club de Saint-Avold, au président Jacky LEININGER, à l’enseignant principal Didier ROTH, ainsi qu’à toute l’équipe de bénévoles, pour leur accueil et la réussite de cette magnifique manifestation !!!

Classements finaux (excellence) :

  • Equipes cadettes : 1. U.S des Cheminots Nouvion (Zoé HIEULLE, Louise TRUCHON, Emma PELAMATTI, Salma LAAGAL, Laura LECLERQ) 2. A.J. 54 3. Judo Reims Métropole 3. Vosges Judo 5. Vosges du Nord 5. M.J.E.P. Cormontreuil
  • Equipes cadets : 1. Saverne (Lenny ANDRES, Hector SEILER, Levan OHLESASHVILI, Gil KIEFFER, Hugo KLAKOCER) 2. Sporting Marnaval 3. A.J. 54 3. Vosges Judo 5. Saint-Avold 5. Reims Métropole
  • Equipes juniors filles : 1. A.J. 54 (Lisa ATTAMANIUK, Chloé MUNIER, Cléa GROSSE, Clara WENTZLER, Lauriane DUPONT, Lucie VAUCOURT) 2. Sporting Marnaval 3. J.C. Thionville 3. A.M. Colmar 5. J.C. Neufchâteau Chatenois
  • Equipes juniors garçons : 1. Freyming-Merlebach (Omar OUHAB, Emile BRETON, Vincent SCHIFFLER, Damien KLEIN, Yves TOUNA) 2. A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse 3. C.A.A.M. Saint André 3. Sporting Marnaval 5. Sarrebourg 5. J.C. Verny

Classements finaux (Honneur) :

  • Equipes cadettes : 1. Judo Val de Lorraine (Eloïse SMOUTS, Mathilde DUSSINE, Anaïs DUMONT, Sahoussane THIAM, Charline DICESARE) 2. J.C. Saint-Avold
  • Equipes cadets : 1. J.C. Ludres (Abel LEDRAPPIER, Valentin ARNOULD, Louis GUERBER, Titouan MADELLA, Rodrigue FLOT, Jocelyn LAMIELLE) 2. Judo Val de Lorraine 3. Vendenheim 3. Greux Contrexeville
  • Equipes juniors garçons : 1. Vosges Judo (Valentin ANDRE, Clément JACQUIN, Paul FLORENTIN, Lucas PETITJEAN, Julien DRAPIER) 2. Vosges du Nord 3. Neufchâteau Chatenois 3. Epinal

 Ci-contre le lien vers les poules et tableaux, ainsi que les images des podiums : Résultats.

 

Albums photos sur la page Facebook de la Ligue Grand Est de Judo.