Une génération dorée !

Superbe journée de compétition ce dimanche 19 mai 2019 au Dojo Camille See de Colmar (68), dans le cadre du critérium régional benjamin(e)s. Regroupant les 12 meilleurs du Grand Est de chaque catégorie de poids, les rencontres proposées ont été d’un très bon niveau pour des jeunes de cet âge. Une génération qui montre de belles dispositions et qui laisse entrevoir de belles perspectives pour les années à venir…

_dsc7422

Des combattant(te)s bien formés, volontaires et désireux de se distinguer…

De l’engagement et des jeunes qui en veulent. Au point même, pour certains arbitres, de devoir freiner les ardeurs de quelques-uns, de quelques-unes aussi, tant la volonté de bien faire et celle de gagner demeure intense. Attitude volontaire et beau spectacle, que l’on doit avant tout à notre vivier régional, produit par nos clubs formateurs qui réalisent en arrière-plan un remarquable travail de fond, et ce dès le plus jeune âge. Des structures qui jouent le jeu (très peu de désistements à ce niveau de compétition), bien conscients des intérêts pour leurs combattant(te)s, désireux avant tout de produire des sportifs épanouis et compétitifs. Sur ce critérium 2019, pas moins de 142 clubs étaient représentés. 59 d’entre eux récoltent une ou plusieurs médailles. 6 clubs se positionnent dans le haut du classement : Sporting Marnaval et Neuves Maisons avec 4 médailles, Saverne, Charleville-Mézières, Dojo Rémois et Cercle Nancéien avec 3 médailles. « Ces clubs-là ont une politique sportive efficace », analyse Sébastien GIRARDEY, notre conseiller technique régional. « De plus, la formule de compétition proposée est attrayante. Avec les quatre meilleurs des trois bassins dans chaque catégorie de poids, on obtient un niveau homogène. Les écarts se réduisent, et l’on assiste à de belles confrontations, très disputées. On sent derrière un niveau de formation certain, avec des judokas qui réalisent des techniques variées, fortes parfois, aussi bien debout qu’au sol. C’est plaisant et encourageant ! ».

_dsc7577

Chez les plumes, Léonie GIRARDEY surprend par son envie de gagner…

Hormis les écuries citées plus haut, d’autres clubs tirent leur épingle du jeu dans cette animation, dernier niveau de la catégorie des benjamin(e)s. C’est le cas du petit club local de Kaysersberg (proche de Colmar), qui récolte deux médailles, une en argent pour Marvin MOURINET-MANGA en – de 60 kg, et une en or pour Léonie GIRARDEY en – de 32 kg. La jeune fille, seulement benjamine 1ère année, remporte toutes ses rencontres avec autorité. Seule la finale sera plus accrochée, face à la Mosellane Eva-Jeanne KREBS (Albestroff). « Je voulais vraiment bien faire ici ! », livre la petite championne qui réalise le grand chelem cette saison (victorieuse dans le Haut-Rhin puis sur le bassin Alsacien). « J’ai presque toute ma famille présente et mon coach m’a beaucoup encouragé. Et face à des filles qui viennent de tout le Grand Est, j’avais vraiment à cœur de l’emporter. Ça n’a pas été facile, surtout le dernier combat qui était très dur. Mais cette médaille d’or me procure une très grande joie, et je suis super contente !!! ». « On s’attendait à ce qu’elle soit dans le top 5 », observe son professeur Julien LAFITTE, au taquet durant toutes les rencontres. « Maintenant, c’est une confirmation, elle a vraiment bien bossé », estime-t-il. « Un peu stressée au premier combat, puis après, elle s’est libérée et a produit du très beau judo. C’est une fille qui a énormément de volonté, très concentrée. On le voit bien, certaines combattent pour ne pas perdre, Léonie combat pour gagner. Elle est sur l’offensive, en prise de risque. Elle est sérieuse, s’applique à l’entrainement, et fait preuve d’une redoutable détermination une fois sur le tapis. La victoire, elle la doit à elle-même, mais aussi à un groupe derrière qui lui permet de s’entrainer et de progresser. Cette médaille d’or, c’est aussi une très grande fierté, tant pour elle que pour nous !!! ».

_dsc7983

Nathan DIETEMANN à déjà le regard tourné vers les minimes…

Autre catégorie où le vainqueur a fait forte impression, celle des – de 38 kg chez les garçons, remportée par Nathan DIETEMANN (Saverne). Le judoka réalise un parcours plus accroché, face à des adversaires de niveau sensiblement identique. La différence, elle, se fera au forcing, avec un attaquant volontaire et obstiné, qui se projette déjà chez les minimes. « Je voulais vraiment gagner aujourd’hui », reconnait le jeune tout sourire. « Je pense déjà à ma première année minime, et ce passage chez les benjamins est plutôt bien réussi en ce qui me concerne. Ce qui est important, c’est de vouloir gagner, c’est le mental qui fait la différence je pense. Après, j’ai pris combat après combat, en y allant à fond à chaque fois, quel que soit le niveau de l’adversaire en face. Cette médaille me fait très plaisir ! ». Et de compléter, très lucide, « j’espère faire aussi bien l’an prochain ! Mais ce sera plus dur… ». « Il avait à cœur de réaliser le doublé », confie son professeur, Franck DIETEMANN.  « Il a gagné l’an dernier en – de 34 kg, et là il est monté d’une catégorie. Ça a été dur aujourd’hui pour lui, et pour moi aussi (rires) ! ». Pas facile en effet d’endosser la double casquette, celle d’entraineur mais aussi de père. « Cette victoire fait plaisir, je suis très fier de lui ! A Saverne, on a la chance d’avoir un bon groupe, dans lequel il y a beaucoup d’émulation. Sur le tapis, tous s’entrainent très fort. Nos jeunes doivent leurs performances à leur travail. On a la chance aussi de fonctionner de pair avec la section sportive de Saverne. On travaille main dans la main, et c’est un plus pour les gamins. Cette médaille d’or en tout cas, c’est une fierté pour ce groupe, pour Nathan, et son papa aussi ! ».

_dsc8290

Une victoire éclatante pour Hugo SUDRES en finale des lourds…

Ces deux-là, Léonie et Nathan, n’ont pas été les seuls à briller sur le tapis. Tous les autres réalisent également de très belles prestations, à l’image de leurs clubs respectifs, faisant honneur à leurs enseignants et aux valeurs qui leur ont été transmises. Remportent brillamment le critérium du Grand Est benjamin(e)s : Noémie DELAHAYE (Neuves Maisons) en – 28 kg, Manel NICOLE (Cercle Nancéien) en – 36 kg, Manel MARRAS (Faberswiller) en – 40 kg, Noémie GEORGES (Cercle Nancéien) en – 44 kg, Angéla BOCHE (Troyes Aubes Judo) en – 48 kg, Noa PRACIN-ANDRES (Saverne) en – 52 kg, Alyssa ATAMNA (Sporting Marnaval) en – 57 kg, Emilie LARUE (Cercle Sancéen) en –  63 kg, Maéva BONNOT (S.U.C.) en + 63 kg, Abdelrahman BANAOUDIA (Charleville Mézières) en – 30 kg, Ibragim ITAROV (Dojo Rémois) en – 34 kg, Axel LEPARQUIER (Thionville) en – 42 kg, Matéo LOPRIORE (O.F.P.N.D.) en – 46 kg, Kévin HARTER (Bischwiller) en – 50 kg, Nicolas MENNEL (Dieuze) en – 55 kg, Samuel KERAMYAN (Sélestat) en – 60 kg, David BALOYAN (Dojo Rémois) en – 66 kg et Hugo SUDRES (A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse) en + 66 kg. A titre indicatif, au classement par départements (au nombre de médailles collectées), la Moselle avec 16 médailles au compteur devance la Meurthe et Moselle et le Bas-Rhin avec 14 médailles, puis le Haut-Rhin avec 10 médailles. Suivent ensuite la Marne (6 médailles), la Haute-Marne et l’Aube (5 médailles), les Vosges (4 médailles) et les Ardennes (3 médailles).

_dsc8301

Les meilleurs jeunes arbitres du Grand Est ont œuvré toute la journée pour se départager…

Simultanément, se déroulait la coupe du Jeune Arbitre « Minime », récompensant les meilleures prestations individuelles (prises de décision, gestion du combat, postures, attitudes, gestuelle, etc…). Et ce sont deux jeunes filles, toutes deux du Sporting Marnaval, qui montent sur les deux premières marches du podium de cette édition 2019 : 1ère Lamia GHANNOU, 2ème Inès BECHIKHA. Complètent ce classement : Killyan SCHOTT (Brumatt) 3ème, Illan BOUGUIGON-DIAS 4ème, Nathan ROMIEUX (Obernai) 5ème, Aymeric PHILIBERT (Masevaux) 6ème, Sofia OUALI (Sporting Marnaval) 7ème, Lilia FILALI (Contrex), Hamid GOUMEZIANE (Moyeuvre), Yann GRAUSEM (A.J.K.S.), Cyprien CREUTZ (Sélestat) et Jérémy LOURSON (Sporting Marnaval), tous 8ièmes. Toutes et tous ont reçu un diplôme de participation et un magazine de l’ESPRIT DU JUDO, l’un de nos partenaires. Les quatre premiers ont reçu, en plus, un trophée ainsi qu’un abonnement d’un an au magazine L’ESPRIT DU JUDO. Un grand bravo à l’ensemble des participants pour ce bel engagement dans le corps arbitral !

_dsc7848

Une salle claire et spacieuse, une organisation au top : bienvenue en Alsace et à Colmar !

Au final, un critérium plaisant et riche en enseignements. « Le bilan est très positif ! », exprime notre président de Ligue, Jean-Louis DUVERGEY. « Déjà, très peu d’absents, c’est très bon signe. Cette animation constitue une excellente préparation pour les benjamin(e)s « 2 » qui vont passer « minimes ». J’ai vu de beaux combats et de belles techniques, qui démontrent bien l’excellent travail réalisé par les clubs dans cette catégorie d’âge. En espérant que ces jeunes-là persévèrent chez les minimes. Sur les bords du tapis, nombre de nos cadres étaient présents pour scruter un peu le terrain et repérer ceux qui seraient susceptibles d’intégrer un Pôle. Il est important pour nous de préparer l’avenir ! », Et de compléter, « une fois encore, et comme à Mulhouse il y a deux semaines, un superbe plateau de compétition, et un club organisateur au top en matière d’accueil ! ». « Notre objectif est de satisfaire tout le monde », conclut Mustapha EL HADIFI, l’enseignant principal des Arts Martiaux de Colmar, lui aussi au taquet toute la journée. « Cela fait sept ans que nous organisons de grosses manifestations, nous sommes rodés, même si cette année c’est une première pour nous à l’échelle du Grand Est. Notre objectif, qui est celui du club, c’est la convivialité. Ce critérium s’inscrit dans la continuité, pour que les gamins puissent s’épanouir dans le sport qu’ils aiment, en souhaitant qu’ils restent au judo et ne partent pas dans une autre discipline. Ici, c’est un club familial, et aujourd’hui le public est venu en famille soutenir les judokas. Nous sommes dans cet état d’esprit convivial, l’objectif est atteint, et je suis très content ! ».

_dsc7392

Mustapha EL HADIFI (à droite), un cadre influent et réputé dans le bassin Alsacien, aux côtés ici de Sébastien GIRARDEY, le conseiller technique régional.

Un grand merci au club organisateur, à son président David VIDIC, à son enseignant principal Mustapha EL HADIFI et à toute l’équipe des A.M. Colmar pour leur accueil chaleureux !!! Un grand bravo aux combattant(te)s et aux jeunes arbitres pour leurs belles prestations, prometteuses !!!

Ci-contre le lien vers les résultats complets : Critérium Régional Benjamin(e)s 2019

(Les clichés de la manifestation sont à votre disposition sur la page Facebook de la Ligue Grand Est de Judo).